Accueil » Et si j’ouvrais mon concept store ?

Et si j’ouvrais mon concept store ?

Spécialisés dans la mode, la décoration, le jouet, la gastronomie… les concept-stores ouvrent partout à Paris. Mais alors que sont-ils ? Qu’ont-ils de particulier que les boutiques dites « traditionnelles » n’ont pas ? Y a-t-il une recette « magique » pour ouvrir un concept-store digne de ce nom ? 
On vous dit tout dans cet article.

concept-store

Le concept-store Billy the Kid dans le Testeur de commerce Château d’eau

Concept-store, Kesako ?

Le concept-store est une boutique un peu particulière pour laquelle il n’existe pas vraiment de définition tant les cas d’usage sont variés. Ce terme est souvent utilisé pour des magasins indépendants qui innovent dans le domaine de l’offre et de la mise en scène de cette offre ou qui ont une thématique ou une vocation particulière ou atypique. 

L’appellation de concept-store est également fréquemment utilisée pour désigner des magasins « vaisseau amiral » des marques implantées dans certaines grandes capitales et qui ont souvent des volumes et un design spectaculaires. Ce type de concept-stores a alors une vocation d’image. Dans ce cadre, certains showrooms ou magasins implantés sur les Champs-Elysées à Paris peuvent être considérés comme des concept-stores.

Au sein d’un réseau d’enseigne, le terme de concept-store peut également faire référence à un magasin laboratoire permettant de tester de nouveaux concepts d’offre ou d’aménagement.

Boutique traditionnelle versus concept-store

Si les concept-stores ont aujourd’hui autant de succès, c’est parce qu’ils repensent complètement leur modèle. Contrairement aux boutiques « traditionnelles », les concept-stores proposent de véritables expériences d’achats. Plus que des magasins, ce sont des véritables lieux de vie avec parfois des bars ou des restaurants intégrés.

Qu’il s’agisse de mode, de décoration, de livres : ce n’est pas uniquement le produit qui fait le concept-store mais les valeurs qu’il véhicule. Les concept-stores se caractérisent souvent par une sélection pointue de produits proposés où la qualité l’emporte sur la quantité. Ces boutiques ont à cœur de dénicher les perles rares et autres trouvailles qui raviront une clientèle toujours plus exigeante.

Quels sont les ingrédients pour ouvrir un concept-store ?

Pour réussir son concept-store, la première chose à faire est de définir son univers puis, de le décliner en rayons, produits, ambiances et expériences pour vos clients. En prenant l’exemple de l’univers des roses, il est possible d’imaginer un concept-store avec un rayon fleuriste, des produits cosmétiques à base de rose, des eaux florales, des décorations faites à base de pétales et pourquoi pas un rayon de livres de botanique. Il faut savoir faire preuve de créativité et d’originalité, sans tomber dans le concept hyper pointu réservé à une poignée d’ultra-connaisseurs (à moins que ce soit votre choix délibéré !). Pour cela, il n’est pas inutile de réaliser une étude de marché et d’avoir une bonne idée de l’offre existante dans votre univers et de la demande exprimée par les consommateurs.

Une fois l’univers de votre concept-store défini et validé, il est important de rechercher les fournisseurs et les marques partenaires. Enfin, comme pour une boutique traditionnelle, il vous faudra rechercher des financements, identifier un local commercial et signer un bail pour ouvrir « votre » lieu.

Etes-vous tentés par l’aventure ?

A lire aussi :

https://www.creerentreprise.fr/creer-un-concept-store/
https://www.magazine-avantages.fr/,un-concept-store-c-est-quoi,177144.asp

ouvrir-concept-store
ouvrir-concept-store
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin