);

Les essentiels d’une pâtisserie éco-responsable

Isabelle et Emma sont co-gérantes de la pâtisserie Emma Duvéré. Dans leur boutique située au 41 rue Sedaine dans le 11e arrondissement, elles travaillent dans une démarche éco-responsable. Isabelle nous parle de leurs engagements.

Comment sélectionnez-vous vos produits ?

Nos fruits et légumes sont bio, pour la plupart. On favorise des producteurs locaux, et on utilise uniquement des fruits et légumes de saison.
Concernant les farines, elles sont toutes bios, direct producteurs. De la farine de blé classique à la farine de petit épeautre en passant par la farine sans gluten…
Pour les œufs, on travaille en direct producteur avec des œufs bio.

Quelles actions mettez-vous en place dans le cadre de votre démarche éco-responsable  ?

En ce qui concerne nos pâtisseries, on fait des petits prix en fin de semaine pour éviter le gaspillage et pour les invendus, on les donne au centre d’hébergement qui se trouve rue Popincourt.
Nos emballages sont principalement en papier kraft ou en matériaux recyclables ou compostables. On propose également un sac de fidélité sur les formules midi, pour les sensibiliser à l’anti-gaspillage tout en les remerciant de leur fidélité.

C’est quoi le sac de fidélité ?

Le sac de fidélité c’est un sac en papier kraft qu’on donne à nos clients pour les formules midi en semaine.
Pour chaque formule achetée, on tamponne le sac. Au bout de 5 formules, on offre une petite madeleine et au bout de 10 formules, on offre une part de gâteau.
Pour les clients qui ne souhaitent pas du tout de sac, on a adapté le concept avec le ticket de fidélité. On met les tampons directement sur le ticket de caisse.

Pourquoi avoir mis en place un sac de fidélité ?

On constatait qu’on distribuait un sac à chaque formule midi alors que beaucoup de clients étaient du quartier et revenaient régulièrement. Avec ce sac, on veut lutter contre le gaspillage en invitant les clients à garder ce sac aussi longtemps que possible.

Comment vos clients réagissent-ils ?

Nos clients réagissent très bien au sac de fidélité, ils jouent le jeu pour la plupart. On comptabilise, pour certains, une soixante de tampons sur leur sac et certains pensent même à apporter leur propre contenant.

Vous avez d’autres projets pour poursuivre cette démarche ?

On a de nombreux projets avec l’association des commerçants de quartier Village Popincourt.
On réfléchit à mutualiser certaines actions notamment pour lutter contre le gaspillage et inciter au réemploi. On travaille en ce moment sur la gestion des déchets organiques.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin